Corniste invité en 1999

claudiopontiggiaEn date du 9 avril 1999, à Fribourg (Sarine), l'AFJM a eu l'immense plaisir de présenter le fruit du travail de 200 jeunes pendant 4 jours à un très nombreux public. Le concert a été agrémenté par les interprétations solistiques de M. Claudio Pontiggia.

Sa carrière (état printemps 1999)

Pourquoi, parmi les instruments musicaux, avoir choisi le cor ? Claudio Pontiggia, jeune musicien tessinois né à Lugano en 1963, nous révèle ironiquement : " je suis gaucher et le cor est pratiquement le seul instrument que l'on joue de la main gauche".

Issu d'une famille de musiciens, il choisit la ville de Lausanne pour poursuivre ses études de musique, qui seront couronnées en 1982 par un 1er prix de virtuosité accompagné par les félicitation du jury.

Il est nommé en 1985 professeur au Conservatoire de Fribourg et en 1989 à celui de Sion. 1er Cor Solo à l'Orchestre de Chambre de Genève, il est régulièrement invité dans des ensembles Symphoniques. Cette musique n'est pourtant pas le seul domaine dans lequel Claudio Pontiggia exerce sa créativité, en effet, il rejoint le jazz dès 1985.

C'est ainsi que dans son palmarès, il compte un nombre impressionnant de collaborations aux côtés des plus grands et célèbres jazzman suisses et internationaux de notre temps. Pour n'en citer que quelques-uns, entre 1985 et 1990, il a collaboré avec Pascal Auberson, Léon Francioli, Riccardo Garzoni, Guido Parini, Françis Coletta, Palle Denielsson, Oliviero Giovannoni, Marc Johnson. 1991 est une année décisive, il intègre le Vienna Art Orchestra (V.A.O) avec lequel il se produit au Canada, USA, Asie, Europe, ... et enregistre 10 CD's jusqu'en 1997. Toujours en 1991, durant le Montreux Jazz Festival, il participe au moment culminant de la manifestation ; il joue, dans une soirée animée par Quincy Jones, aux côtés de Miles Davis, Georges Gruntz et le Gil Evans Orchestra. En 1992, encore au Montreux Jazz Festival, il joue dans un jam avec la rythmique de Eric Clapton, alors que Toots Thielemans, Georges Benson et Milt Jackson jouent en tant que solistes.

En 1994, il forme un sextet avec Uli Scherer (V.A.O piano), Andy Scherrer (V.A.O sax), Heiri Kaenzig (V.A.O basse), Saverio Tasca (vibraphone) et Thomas Alkier (V.A.O batterie). En 1997 il enregistre un CD à Baden avec Beat Blaser " Flatbush ", un en France en collaboration avec le guitariste Nguyen Lê, un autre à Bâle avec Stephan Kurmann " Strings " puis la " Suite alpestre " de J.-C. Cholet et Mathias Ruegg (Leader du V.A.O).

Au printemps 1999, il présente son dernier CD "Espoir", enregistré au Studio La Buissone à Pernes les Fontaines avec Andy Scherrer (saxophone), Frank Tortiller (vibraphone), Jean-Christophe Cholet (piano), Marcel Papaux (batterie) et Paolino Dalla Porta (contrebasse). [www.altrisuoni.com]